Des étudiants aussi créatifs que des professionnels pour la journée internationale des droits des femmes

mars 8, 2018

En ce 8 mars politique et engagé, la rédaction met en lumière le travail des étudiants de l’ECV. Au travers de leur fougue créative et engagée, ils ont su exprimer leur vision des droits des femmes dans un projet baptisé « Légalité femmes-hommes ».

 

À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, et dans un climat où l’actualité récente a souvent mis en Une le sujet des femmes pour des raisons plus ou moins réjouissantes, les petites et grandes agences, marques et annonceurs délient leurs bourses et sortent l’artillerie lourde pour s’investir dans cette cause et montrer patte blanche. Une course à la campagne la plus légitime et impactante car, sujet sensible oblige, les jugements seront sévères. Si DDB avec « Merci à tous », Ogilvy avec #NonCestNon ou La Fondation des Femmes avec #MaintenantOnAgit savent déployer de grands moyens, c’est un projet à plus petite échelle mais tout aussi riche qui a suscité l’intérêt de la rédaction.

 

Une jeunesse engagée  

Les étudiants en 3e année de l’Ecole de Communication Visuelle (ECV) -qui n’en est pas à sa première prise de parole sur la scène graphique et créative- propose en cette date, symbole d’une volonté d’égalité des sexes, une campagne d’affichage intitulée « Légalité femmes-hommes ». Ce projet c’est au total 29 affiches pensées et réalisées par les étudiants du cursus Design de l’ECV à l’initiative de la ville de Fleury-Mérogis et sous la direction artistique d’Arnaud Corbin, graphiste et enseignant, avec un objectif en tête : sensibiliser sur les discriminations auxquelles les femmes sont confrontées au quotidien et d’ouvrir le dialogue sur le harcèlement (77% des Français prônent une politique de tolérance-zéro à l’égard du harcèlement sexuel selon une étude Ipsos), les violences, les disparités salariales ou encore le poids inégal de l’organisation familiale. Autant de symptômes d’une société encore trop inégalitaire où les femmes sont souvent victimes d’un assujettissement à une norme dominante. Si le but est d’arriver à une égalité des sexes, il s’agit d’abord ici d’identifier les structures d’exclusion et d’oppression pour ensuite mieux les combattre.

 

« Légalité femmes-hommes » c’est aussi un jeu de mot qui représente bien le non-sens de ces inégalités de genres et de sexes. Une manière de rappeler la nécessité d’une égalité qui est de surcroit légale car inscrite dans les textes de loi. Un projet artistique engagé et porté par la ville de Fleury-Mérogis qui collabore avec l’école depuis 2016 et qui abritera ces créations sur ses panneaux d’affichages, ses abribus et ses accueils publics pendant tout le mois de mars. Une campagne qui sera également déclinée sous forme de cartes postales, de badges et de gifs animés. Des couleurs vives, des messages forts et des images qui parlent, ces affiches vivantes et volontaires prennent au coeur et suscitent l’adhésion. Et ce qui marque surtout, c’est la jeunesse qui se cache derrière ces travaux. La relève créative et citoyenne qui ne manque ni d’inspiration, ni de convictions, et qui constitue fièrement une partie des acteurs du monde d’aujourd’hui et de demain.

 

Agence de communication Agence LDP - égalité de l'âme

 

 

Agence de communication Agence LDP - stop à la violence conjugale

 

 

Agence de communication Agence LDP - à service égal, salaire égal

 

 

Agence de communication Agence LDP - un avenir tout tracé

 

 

Agence de communication Agence LDP - fais ta partie !

 

 

Agence de communication Agence LDP - équilibre familial

 

 

Agence de communication Agence LDP - action man

 

 

Agence de communication Agence LDP - quel choix

 

Pour retrouver l’intégralité des affiches, c’est par ici.

Source : Camille Lingre/ Influencia

 

Des étudiants aussi créatifs que des professionnels pour la journée internationale des droits des femmes