Spotify cre « En tourne », l’agenda de tous les concerts virtuels…

16 septembre 2020

 

Les chanteurs peuvent afficher sur la plateforme Spotify, les dates de leurs événements virtuels aux 138 millions d’abonnés . Une offre pragmatique bienvenue en ces temps de Covid-19.

 

La technologie vient à la rescousse des artistes. Spotify propose depuis hier aux musiciens qui diffusent leurs albums de mettre en ligne sur sa plateforme les dates des événements virtuels qu’ils organisent pour leurs fans.

 

 

Musiciens et  producteurs aux abois

 

La pandémie a heurté de plein fouet les professionnels de la musique. Concerts annulés, festivals repoussés aux calendes grecques, salles de spectacle fermées… Les chanteurs, les groupes et leurs producteurs sont aux abois. L’an dernier, la Sacem a versé des droits à 176.150 auteurs, compositeurs et éditeurs. Si le marché physique de musique (CD et vinyles) chute d’année en année, les Français sont de plus en plus nombreux à se déplacer pour voir leurs artistes préférés en chair et en os. En 2017 (aucune donnée plus récente n’a été publiée par le Centre national de la chanson des variétés et du jazz), 65.420 concerts payants ont été organisés dans l’hexagone.

 

 

Retour en arrière

 

Ce chiffre a augmenté de 4% en un an. Les recettes de billetterie ont, elles, bondi de 15%, à 930 millions d’euros et le prix moyen des tickets a progressé de 5%, à 35 euros. Les festivals ont, de leur côté, attiré 7,2 millions de spectateurs en 2018, soit plus de 1 français sur 10. Cette fréquentation affiche une hausse annuelle de 14%, d’après touslesfestivals.com. Neuf festivals ont accueilli plus de 150.000 personnes. Les deux rendez-vous le plus populaires ont été la Fête de l’Humanité avec 800.000 fidèles et le Festival interceltique de Lorient qui a rassemblé 750.000 visiteurs. Sans ces concerts, l’industrie musicale ne pourrait plus financer de nouveaux talents et assurer la survie des chanteurs établis. Et la pandémie a stoppé net cette activité. Les plateformes en ligne ont toutefois décidé de leur venir en aide.

 

 

Spotify créee la section « En tournée »

 

« Au cours des six derniers mois, les artistes ont adopté des moyens innovants pour communiquer avec leurs auditeurs à distance, et les performances virtuelles ont joué un rôle clé, reconnaît Spotify qui compte plus de 138 millions d’abonnés dans 92 pays. La plupart des tournées ayant été reportées à 2021 et les concerts en ligne devant se poursuivre, Spotify veut permettre aux fans de s’informer facilement sur les événements virtuels, qu’il s’agisse d’artistes que vous aimez déjà ou de ceux que vous découvrez pour la toute première fois ».  L’internaute peut ainsi désormais se rendre dans la section « En tournée » des profils de ses artistes préférés pour connaître les dates de leurs concerts. Tous les spectacles sont annoncés et ce quel que soit leur plateforme de diffusion comme Twitch, Instagram Live ou YouTube Live. Des courriels de recommandation d’événements virtuels personnalisés sont, par ailleurs, envoyés aux abonnés de Spotify qui s’est associé avec les réseaux de billetterie Songkick et Ticketmaster pour mettre en place cette offre gratuite.

 

 

Facebook n’est pas en reste

 

Facebook a, lui aussi, choisi d’aider les artistes mais sous une autre forme. Une nouvelle fonctionnalité permet aux personnes qui ont une page sur son site d’utiliser Facebook Live pour organiser des événements virtuels et payants. « Nous lançons la possibilité pour les entreprises, les créateurs, les enseignants et les éditeurs de médias de gagner de l’argent grâce aux événements en ligne sur Facebook, explique Fidji Simo, la vice-présidente et responsable de cette application. Les propriétaires de pages peuvent désormais créer un événement en ligne, fixer un prix, promouvoir l’événement, percevoir le paiement et héberger l’événement, le tout au même endroit ». Le géant américain affirme ne prélever aucune commission sur les transactions qui sont effectuées autour de cette opération.

 

 

 Des initiatives originales commencent à apparaître ici et là

 

La pandémie qui nous affecte depuis de trop nombreux mois et l’arrivée probable d’une seconde vague ne devraient pas permettre aux artistes de faire des tournées mondiales avant longtemps. Les concerts réunissant plusieurs milliers de personnes semblent également impossibles à organiser dans un avenir proche. Face à l’interdiction des rassemblements physiques, de nombreux acteurs culturels ont choisi de contre-attaquer en proposant des festivals virtuels innovants. « Ces fêtes sans frontières sont animées par plusieurs artistes qui jouent en simultané dans différentes salles avec des danseurs costumés et des videurs à l’entrée », expliquait un récent article publié dans La Quotidienne INfluencia. Le concert de Travis Scott sur Fortnite pourrait encourager d’autres vedettes à suivre cet exemple.

 

 

Les moins connus moins chanceux

 

Les chanteurs moins connus n’ont toutefois aucune chance de convaincre des centaines de milliers d’amateurs d’assister à un de leurs concerts sur la Toile. Mêmes si Spotify peut toutefois leur permettre d’arrondir leurs fins de mois avec sa nouvelle offre. Un sou est un sou.





source : www.influencia.net

agence de communication à Rennes

Spotify cre « En tourne », l’agenda de tous les concerts virtuels…
Mot clé :